|
|
|
|
|
|
22 2017
/
  :2008-05-19::
 Une rsistance civile et pacifique pour protger le Liban
 
: 2929

Il est dsormais clair, au regard des derniers vnements, que ce qui se produit au Liban est un coup dEtat sanglant qui menace lexistence de lEtat libanais, sinon lentit libanaise en elle-mme, travers la guerre sectaire lance par le Hezbollah. Dautant quil est clairement apparu que le projet du Hezbollah est de semparer de lensemble du pouvoir au Liban et de dtruire la vitalit de la socit libanaise afin de contraindre le Liban adhrer laxe Gaza-Damas-Thran.

 

Il est tout aussi clair que larme sest retrouve impuissante protger le pays et les citoyens des milices appuyes par les services de renseignements syriens et les gardiens de la rvolution iranienne. Elle a mme t oblige daccepter les conditions du Hezbollah, dans le but de protger sa cohsion interne, aux dpens de lunit des Libanais.

 

Il est galement clair que les forces internationales charges dappliquer la rsolution 1701 laquelle englobe la scurit de lAroport international de Beyrouth sont dsormais des otages aux mains du Hezbollah. En change de la scurit de leurs troupes, les pays qui ont dpch au Liban ces contingents font pression sur le pouvoir afin quil se livre des concessions.

 

Il est clair que les efforts dploys par certains pays arabes qui visaient envoyer des forces arabes au Liban pour aider la lgalit rtablir lautorit de lEtat ont chou. Les efforts arabes ont repris prsent pour trouver une solution sur la mme base fixe par le Hezbollah, et qui vise prserver son Etat et partager lEtat central.

 

Il est enfin clair que la communaut internationale a accept quun groupe arm, quelle considre comme tant un symbole du terrorisme, assige le centre du pouvoir lgal au Liban, ainsi que des leaders, dputs et personnalits politiques dans leurs rsidences,  quil muselle les mdias et terrorise les citoyens.

 

A la lumire de ce qui prcde, les signataires de cette ptition affirment ce qui suit :

 

1 Le peuple libanais a initi son intifada le 14 fvrier 2005 sans laide de quiconque. Il a russi mettre fin loccupation syrienne du Liban, occupation qui avait t avalise et parraine par le monde entier, y compris Isral. Ce peuple est aujourdhui capable de protger son droit une vie libre et digne, ddifier un Etat qui soit digne de lui, et de donner une nouvelle fois au monde la preuve que le droit ne se soumet pas la force.

 

2 Les forces souverainistes, qui ont accept la participation au dialogue dans une dernire tentative de sauver la paix civile, sont appeles donner la priorit absolue la question des armes du Hezbollah. Lquation est simple : le maintien de ces armes signifie la fin du Liban. Toutes les autres questions, de llection dun prsident de la Rpublique la formation dun gouvernement en passant par la loi lectorale, dpendent de cette quation. Le prsident ne peut tre prsident que si les armes sont en possession de lEtat quil prside ; le gouvernement ne peut tre un gouvernement que sil possde la force de mettre ses dcisions excution ; et les lections lgislatives ne peuvent tre libres et justes que si toutes les parties sont gales et quaucune dentre elles na la capacit de terroriser les autres par la force des armes.

 

3 Le recours par le Hezbollah ses armes dans les diffrentes rgions du pays, notamment dans la capitale Beyrouth, a conduit une discorde islamo-islamique qui a occasionn des blessures profondes chez les Libanais, ainsi quune crainte de voir cette discorde reprendre forme tout moment si le Hezbollah maintient ses armes. Il est impossible de gurir les esprits et dempcher le retour de la discorde autrement que par le dsarmement, dans les plus brefs dlais, du Hezbollah.

 

4 Partant, les signataires de cette ptition appellent lensemble des Libanais, au Liban et ltranger, assumer leurs responsabilits envers eux-mmes et envers leur pays, et initier une rsistance civile et pacifique pour faire face au coup dEtat du Hezbollah et protger le Liban, en tant quentit, Etat, et modle de socit.

Ceux qui souhaitent participer la mise en place de cette rsistance civile et pacifique sont appels tablir le contact avec les signataires de cette ptition.

 

 

Voici la liste incomplte des principaux signataires de la ptition :
Le pre Selim Abou, Jean Salem, Roy Badaro, Marco Ayoub, Abdel Hamid Ahdab, Carlos Edd, Malek Mrou, Mohammad Barakat, Mona Fayad, Wal Kheir, Abdallah Zakhia, Albert Khalil Sara, Naoum Abi Rached, Antoine Messarra, Antoine Courbane, Alexandre Najjar, Yhia Jaber, Nazih Darwiche, Samir Frangi, Nadim Abdel Samad, Fars Souhaid, Salah Honein, Saad Kiwane, Maria Chakhtoura, Amine Assouad, Chibli Mallat, Chawki Azoury, Adel Akl, Paul Chaoul, Roger Azzam, Misbah Ahdab, Tilda Abou Rizk, Youssef Bazzi, Michel Hajji Georgiou, Michel Touma, Michel Khoury, Michel Karam, Michel Mekattaf, Michel Ghosn, Michel Abou Abdallah, Hazem Saghieh, Marwan Sacre, Élias Atallah, Ziyad Makhoul, Khoder Mekkaoui, Chrif Majdalani, Mounir Chammaa, Rabih el-Char, Sami Nader, Asma Andraos, Jihad Murr, Malek Basbous, Nassir Assaad, Eddy Abillamaa, Akl Awit, Chrrine Abdallah, Imad Moussa, Walid Phares, Ahmad Ayyoubi, Yvonne Gemayel, Jad Akhawi, Hussein Yaacoub, Mahmoud Harb, Patricia Khoder, Hikmat Eid, Dalal Bizri, Hussein Abdel Hussein, Ahmad Hamieh, May Makarem, Élie Fayad, Abid Abou Habib, Élias Abou Assi, Baha Noureddine, Bahige Haoui, Bachir Hilal, Dalal Bizri, Antoine Haddad, Suzanne Baaklini, Llia Mezher, Paul Saad, Paul Mourani, Pierre Akl, Bana Bachour, Bachar Hadar, Bchir Hilal, Bilal Khobeiz, Jabbour Doueyhi, Zouheir Fakih, Yolande Georgiou, Chryssoula Fayad, Wissam Fayad, Sami Khoury, Samar Noureddine, Seifeddine Houssami, Omar Harkouss, Ghassan Habbal, Fady Toufic, Hind Darwiche, Marc Kodeih, Fars Khachane, Fatmeh Houhou, Fathi Yafi, Farid Kamel, Melkar Awad, Tannous Moawad, Caroline Abdel Nour, Marie-Thrse Abdallah, Marina Sfeir, May Rihani, Mayla Bakkache, Mohammad Abi Samra, Mohammad Ojaje, Mohammad Hamdane, Mohammad Ahmad Choumane, Mohammad Chami, Mohammad Saleh, Manal Lyane, Mansour el-Bone, Myrna Chedraoui, Nagi Baz, Nabil Halabi, Hicham Abou Nassif, Nadim Koteiche, Wissam Saad, Nehm Mahfouz, Fady Toufic, Najwa Barakat, Ahmad Ayoub, Adib Farha, Amine Wehb, Élie Sehnaoui, Dzovig Torikian, Roland Munieh, Christiane Munieh, Sawaya Sawaya, Nora Mrad, Sami Khoueyri, Fadi Bustros, Ghalia Fayad, Ziad Saab, Rama Fakhoury, Élie Zouein, Amine Wehb, Albert Koustamian, Assaad Ra, Ibrahim Gemayel.

 

For a peaceful civil resistance to protect Lebanon

 

" "

 

 


 


 
: 0




:

 
 
: 0